Automatisme des portes

Portails battants

Les portails battants s’ouvrent en pivotant sur un gond, comme une porte classique.
L’ouverture des vantaux s’effectue généralement à l’intérieur de la propriété et demande un espace spécifique à l’intérieur.

Pour choisir le système d’automatisation idéal, il faut connaître les dimensions, le poids approximatif du vantail, la robustesse de l’ensemble piliers-vantaux, en évaluant le matériau avec lequel il est construit. 

L’alimentation pour le fonctionnement des automatismes est généralement  de 230 V et pour une plus grande sécurité de fonctionnement la plupart des automatismes existent aussi en basse tension 24 V.

À noter, un automatisme en 24 Vcc est conseillé lorsqu’on prévoit un usage intensif, ce qui est généralement le cas dans les installations commerciales et industrielles.

 

Portails coulissants

Les portails coulissants sont généralement constitués d’un seul vantail, qui coulisse sur un rail au sol, muni d’une crémaillère.
Pour la manœuvre, le portail doit disposer d’un espace long et étroit où coulisser dans la phase d’ouverture et de fermeture.

Cette typologie de portails est la solution idéale dans le cas d’entrées de grandes largeurs, d’accès positionnés en montée ou lorsqu’il n’y a pas d’espaces de manœuvre suffisants à l’intérieur de la propriété pour l’ouverture de portails battants.

Le paramètre à considérer pour le choix de la motorisation est le poids et, selon les cas, la longueur du vantail.

On installe des bords sensibles pour la sécurité dans les manœuvres de fermeture : grâce à la fonction anti-écrasement/détection d’obstacles, en cas de contact, l’automatisme inverse le mouvement garantissant ainsi la sécurité des personnes et des biens.

 

Barrières routières

Les barrières sont la solution idéale pour le contrôle du transit de véhicules dans les zones de stationnement, les parkings, les voies privées et les dessertes d’immeubles, y compris dans les cas de fréquences élevées de passages.

Elles sont constituées d’un corps moteur et d’une logique de commande, protégés par un fût disponible en différentes finitions. Ainsi l’acier inox est particulièrement recommandé pour les installations qui subissent des conditions atmosphériques critiques, comme par exemple en bord de mer.

 

Les barrières sont alimentées en 230V et fonctionnent avec un moteur en 24 V, pour garantir hautes performances et sécurité, en les rendant idéales en cas d’automatisation de parkings sujets à des passages fréquents de véhicules tout au long de la journée.

Le choix du modèle de barrière automatique dépend de la largeur du passage utile et du type d’utilisation.

Stores bannes 

La motorisation d’un store s’obtient simplement en insérant un moteur, appelé tubulaire de par sa forme, à l’intérieur d’un tube autour duquel s’enroule le store pour l’extérieur, du type banne ou d’intérieur enroulable. Il peut être commandé à proximité immédiate, avec un simple inverseur mural, ou par radio, avec une télécommande.
L’alimentation pour le fonctionnement du moteur est de 230 V. Le mouvement du moteur est souple et permet ainsi d’avoir une toile toujours bien tendue. Il peut être équipé d’une manœuvre de secours pour actionner l’ensemble en cas de coupure de courant.
Motoriser des stores déjà existants est facile, économique et rapide. Il suffit d’installer un système de motorisation commandé par radio avec logique électronique intégrée dans le moteur tubulaire.

 

Cette solution permet d’éviter le coût et les désagréments des travaux de maçonnerie ou l’utilisation de gaines apparentes, peu esthétiques, pour le passage des câbles de commande.
Avec un store motorisé, vous gagnez du temps, car vous ne devez plus relever ou abaisser les stores manuellement un par un; vous économisez de l’argent, parce que la commande automatisée qui régit l’ouverture et la fermeture des stores, en fonction des conditions climatiques, augmente le rendement thermique de l’habitation en garantissant une économie d’énergie; vous sécurisez votre habitation car en votre absence tout est fermé et protégé (par ex. : un vent fort se lève et la toile du store s’enroule automatiquement grâce aux capteurs climatiques ; les stores sont également actionnés pour simuler la présence grâce au programmateur horaire, …).